LA SÉLECTION

Sélection. Accord entre Dragan Stojkovic et la Fédération serbe de football

Ce mardi 26 janvier, "Novosti" affirme que Dragan Stojkovic a accepté le poste de sélectionneur de la Serbie. L'ancien milieu offensif de l'Olympique de Marseille et de l'Etoile Rouge était le premier choix de la Fédération serbe de football pour remplacer Ljubisa Tumbakovic. L'aspect financier, qui était le point de discorde lors des négociations, semble réglé. La FSS a proposé un salaire de 825 000 € annuel, mais un accord pourrait être trouvé autour du million d'euros annuel. Ancien entraîneur du Nagoya Grampus et Guangzhou R&F, Stojkovic avait déclaré en décembre dernier "pouvoir qualifier la Serbie à la Coupe du

Sélection. Dragan Stojkovic « Piksi » entre dans la course

Les rumeurs se succèdent depuis quelques semaines quant au nom du prochain sélectionneur de la Serbie. Raymond Domenech, Vladan Milojevic, Savo Milosevic, et Arsène Wenger, qui a refusé, ont tous été sondés pour remplacer le désormais ex-coach des orlovi, Ljubisa Tumbakovic. Dans un entretien donné à la chaîne K1, Dragan Stojkovic, dit Piksi, ancien maître à jouer de l'Étoile Rouge, s'est dit intéressé par la sélection. L'ex-coach de Guangzhou R&F admet aussi des contacts avec la Fédération de football serbe. "Je sais que je peux nous amener au Qatar" a lancé sûr de lui Piksi, à propos de la Coupe

Sélection. Tumbakovic n’est plus sélectionneur de la Serbie

Ce qui devait arriver arriva. L'assemblée exécutive de la Fédération de football serbe, réunie en ce lundi 14 décembre, a pris la décision de se séparer de son sélectionneur, Ljubisa Tumbakovic. L'annonce prend effet immédiatement, les orlovi sont donc, pour l'instant, sans entraîneur. La Fédération remercie "l'ancien sélectionneur" pour sa "coopération" pendant 18 mois, et souhaite "plein de succès" à l'ancien coach du Montenegro. Tumbakovic avait échoué à qualifier la Serbie à l'Euro 2021, après une défaite en finale de barrage contre l'Écosse aux tirs au but. Il était arrivé en juin 2019, après une défaite cinglante 5-0 contre l'Ukraine,

Sélection. Domenech : « Je veux être sélectionneur de la Serbie »

Dans une interview pour "Novosti", Raymond Domenech a confirmé qu'il a échangé avec la Fédération serbe de football. "Ils m'ont contacté et m'ont demandé si j'étais intéressé pour devenir sélectionneur. J'ai répondu par l'affirmative. Le niveau de votre sélection est élevé, avec des joueurs brillants à travers l'Europe. Il y'a suffisamment de potentiel pour faire quelque chose d'intéressant. Maintenant, ce n'est plus entre mes mains. J'ai dit ce que je pensais, et j'aimerais beaucoup être choisi", a-t-il affirmé. Sélectionneur de l'Equipe de France de 2004 à 2010, Domenech a connu une finale de Coupe du Monde en 2006, puis une élimination

L’énigme Milos Krasic

Milos Krasic est un joueur facilement reconnaissable, sa crinière blonde attire tous les regards, mais c'est d'abord son talent qui a fait jaser. Au moment de faire son trou en occident, l'ailier droit a connu toutes les peines du monde à confirmer. C’est à Vojvodina que Milos Krasic fait ses classes. L'enfant que Kosovska Mitrovica passe trois saisons en Serbie, avant d’être repéré par le CSKA Moscou. En janvier 2004, les deux clubs sont en négociations, mais le transfert capote. Ce qui n'a pas manqué d'agacer le serbe. "Je ne suis pas un clochard !" avait assené "la belle"

Qualifications pour la Coupe du Monde 2022 : quelles sont les chances de la Serbie ?

La Serbie connaît ses adversaires pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Le tirage au sort a été effectué ce lundi 7 décembre à Zurich, et la Serbie hérite du Portugal, de l'Irlande, du Luxembourg, et de l'Azerbaïdjan. Un groupe abordable, d'autant plus que le deuxième est barragiste, même dans un groupe composé de cinq équipes. Il faudra tout de même déjouer certains pièges, à commencer par le Luxembourg, et le grand favori, le Portugal. La Serbie disputera aussi deux matchs amicaux contre le Qatar, qui vient se greffer à ce groupe A pour disputer des

Sélection. Domenech sondé pour être le futur sélectionneur de la Serbie

La petite bombe du jour est lâchée par le média serbe "Kurir". La Fédération de football serbe a proposé le poste de sélectionneur à Raymond Domenech, l'ancien coach des Bleus, pour remplacer Ljubisa Tumbakovic. Une information confirmée par le principal intéressé, et par l'un de ses collaborateurs à l'UNECATEF (Union nationale des entraîneurs et cadres techniques du football français). Rien ne dit en revanche que l'actuel Président de l'UNECATEF acceptera l'offre. "À cause de sa famille, Domenech n'a pas voulu se rendre dans les pays d'Asie et d'Afrique pour diriger leurs équipes nationales. L'invitation de la Serbie, cependant, est très différente"

4 noms pour la sélection serbe, Milojevic favori

Selon "Sport Klub", la Fédération serbe de Football (FSS) a coché 4 noms pour le poste de sélectionneur. Vladan Milojevic, ancien entraîneur de l'Etoile Rouge est le grand favori. Figurent également dans cette liste Slavisa Jokanovic, Veljko Paunovic et Ivan Jovanovic. Si Milojevic a les faveurs de la FSS, c'est parce qu'il semble le plus disponible à l'instant T. En poste à Al-Alhi (Arabie Saoudite), l'homme de 50 ans est en fin de contrat en juin 2021, et ne devrait pas avoir de mal à se libérer. Sous son ère, l'Etoile Rouge a retrouvé la Ligue des Champions en 2018, après

Pourquoi la Serbie veut donner un coup de jeune à ses enceintes ?

L’ensemble des dirigeants, qu’ils soient politiques ou sportifs, s’accordent à dire que le pays a besoin de moderniser ses infrastructures. Ainsi, les intentions de rénovation ou de reconstruction se multiplient. Avec l’objectif de donner un nouvel élan au football serbe. C’était une des promesses d’Aleksandar Vucic. Offrir à la Serbie des pelouses de qualité, sur l’ensemble du territoire. Lors d’un déplacement à Kraljevo en septembre 2019, le président serbe entérinait la construction de nouvelles installations. Subotica, Zajecar, Loznica, Kraljevo et Vranje seront ainsi dotés de stades de 8 000 places, conçus selon les exigences de l’UEFA. L’État Serbe s’est engagé à

ÉDITO. Sélection : Bis Repetita

Nouvelle désillusion pour la sélection serbe, qui ne participera pas à l’Euro 2021 après une prestation affreuse en finale de barrages contre l'Écosse (4-5 aux T.A.B). Le seul point positif ? L’équipe est constante … dans la médiocrité.  On était tous plein d’espoir après cette victoire en demi-finale de barrages pour l’Euro 2021 contre la Norvège. Une prestation solide, un doublé de Sergej Milinkovic-Savic, le tout, face à une équipe présentée comme ultra-favorite. Il en fallait peu pour que certains supporters serbes se considèrent déjà qualifiés pour l’Euro 2021. Hélas, nous avons oublié qu’il s’agissait de la sélection serbe. Un