FLASH INFO

El Fardou Ben quitte l’Étoile Rouge !

Après 196 matchs, 83 buts, 47 passes décisives et sept trophées (5 Superliga, 2 Coupes de Serbie), l'international comorien termine son aventure avec les rouges et blancs. Il rejoint en effet pour la troisième fois Vladan Milojevic, ce coup-ci à l'APOEL Nicosie, actuel second du championnat chypriote. Il signe là-bas un contrat jusqu'en mai 2025. Peut-être le dernier de sa carrière, car il est actuellement âgé de 33 ans. Son passage en Serbie a mis tout le monde d'accord. Il est rapidement devenu un des joueurs les plus réguliers du championnat, avec comme apogée une saison 2018/2019 où il a marqué

Nemanja Vidic bientôt président de la FSS ?

C'est l'information du jour. Selon Sportklub, l'ancien international se prépare à déposer sa candidature pour le poste de président de la fédération de football serbe (FSS). Une nouvelle attendue par une bonne partie du grand public, tant la légende de Manchester United a les mots justes sur les maux du football serbe et les améliorations à faire. Le report à une date ultérieure des élections, qui devaient avoir lieu en octobre dernier, a sans doute permis à Vidic de rassembler et convaincre des voix (il lui en faut 85), ce qui est le principal obstacle pour pouvoir se présenter. La même

Que s’est-il passé à l’OFK Belgrade ?

En crise depuis plusieurs années, celui qui est considéré du point de vue historique comme le troisième club de Belgrade a connu hier un changement majeur. Après une succession de directions plus chaotiques les unes que les autres, l'heure semble être à la stabilité. Suite à une énième assemblée générale, un nouvel organigramme a vu le jour. Momcilo Minic est le nouveau président. Pourquoi la stabilité pourrait revenir ? Car certains des nouveaux membres de l'administration sont ... des proches des dirigeants de l'Étoile Rouge. Parmi les meilleurs exemples, Kostadin Terzic a été élu vice-président du club. Il s'agit ni plus

Strahinja Pavlovic : « Nous avons une équipe pour les quarts de finale »

Le défenseur central est revenu dans une interview pour Sportski Zurnal sur le parcours des Serbes lors de la Coupe du monde au Qatar. Nous vous avons gardé les meilleurs passages. Sur son but face au Cameroun : "Je suis très heureux de ce but ! C'est dommage que nous n'ayons pas gagné (...). Je ne me retrouve pas souvent dans des situations où je peux marquer des buts, donc la célébration n'est pas mon fort. Une effusion d'émotions, j'ai couru vers les fans et le banc, j'ai glissé. Je ne me souviens pas très bien de tout, juste comment le

Serbie – Suisse : les réactions des joueurs serbes

Auteur de son premier but en Coupe du monde, Dusan Vlahovic s'est exprimé aux médias : "Je me sentais bien, je n'ai pas beaucoup joué avant, ce qui a probablement influencé la décision du manager de me remplacer. Bien sûr, ce n'est pas un problème, je n'ai pas été surpris car déjà à la mi-temps, il m'a demandé comment je me sentais. J'ai dit que je pouvais continuer, mais bien sûr je n'étais pas surpris de sortir, je respecte toutes les décisions de l'entraineur. J'avais une bonne énergie, mon premier but aux championnats du monde, à ce moment-là nous menions

Dragan Stojkovic : « Je reste le sélectionneur de la Serbie »

Dragan Stojkovic est revenu sur la défaite de la Serbie face à la Suisse (3-2) et à l'élimination de la Coupe du monde. Il a d'abord clarifié son avenir : "Bien sûr que je reste. En mars, nous commençons les qualifications pour le Championnat d'Europe. Nous voulons nous qualifier pour cette compétition après 24 ans. Je serai beaucoup plus satisfait si tous mes joueurs seront en bonne santé." Il a ensuite parlé du match : "Je tiens à féliciter la Suisse pour sa victoire bien méritée. Nous ne sommes pas satisfaits du résultat, mais compte tenu de tous les problèmes depuis notre

EN DIRECT. Serbie – Suisse

C'EST FINITO ! LA SERBIE S'INCLINE FACE AUX SUISSES 3-2, MITROVIC ET VLAHOVIC BUTEURS. LA SERBIE EST ÉLIMINÉE DE LA COUPE DU MONDE ! DERNIERE PLACE DU GROUPE, UN ENIEME FLOP SERBE DANS CETTE COMPETITION ! NIKOLA MILENKOVIC QUI VIENT PROVOQUER XHAKA EN BAGARRE ! BRAVO MALI ! Highlitgh du match côté serbe, VMS en videur. 90' Sept minutes de temps additionnel 79' Il faut souligner le fait que Puma a produit des maillots d'une qualité rare. Un peu d'eau dessus et on dirait des sacs poubelles (les deux équipes ont le même équipementier). 77' Djuricic remplace Tadic, Radonjic remplace Zivkovic 66' Maksimovic remplace SMS.

Cameroun – Serbie : les réactions des joueurs serbes

Commençons par Andrija Zivkovic, auteur de deux passes décisives aujourd'hui : "Il fallait mieux défendre. Nous aurions dû terminer le match à 3-1. Mais c'est ça le foot, on a voulu en donner un ou deux de plus, puis on a naïvement encaissé un but et il y a eu la confusion. Voyons ce qui se passe ce soir et préparons nous pour la Suisse. Nous sommes Serbes, nous sommes là quand c'est difficile. Le plus important pour nous, c'est de prendre soin de nous. Nous sommes prêts et nous le montrerons. Le plus important est que nous restions ensemble.

Dragan Stojkovic : « C’est de l’amateurisme »

Dragan Stojkovic est revenu en conférence de presse sur le match nul entre la Serbie et le Cameroun (3-3): "Nous sommes frustrés par le résultat. Mener 3-1 à ce niveau et les laisser revenir, c'est vraiment frustrant. Nous avons bien réagi après avoir encaissé un but, réussi à en marquer trois et raté de belles occasions. La sortie haute de notre défense à 3-1, jouer le hors-jeu est absolument interdit à ce niveau. C'est totalement, tellement amateur. Tout cela nous a coûté des points perdus dans le match. Les statistiques et la possession, la domination sur le terrain, ça ne

EN DIRECT. Cameroun – Serbie

ET CEST TERMINÉ, MATCH COMME PEUT -ÊTRE COUPE DU MONDE ! Arrogante lorsqu'elle menait au score, lâchée une nouvelle fois par sa défense, la Serbie fait match nul 3-3 (Pavlovic, SMS, Mitrovic) face au Cameroun. On devait gagner ce match, qu'on avait entre nos mains, mais on tombe individuellement et collectivement. Le prochain match contre la Suisse sera une finale, qui peut vite devenir pénible tant on a des failles tactiques, individuelles et collectives. Et ne me parlez pas de revanche par rapport à 2018, car les Suisses sont bien énervés eux aussi, avec plus d'expérience au niveau international et un