DIASPORA – GRAND FORMAT

DIASPORA. Qui doit changer de club lors de ce mercato ?

Le mercato estival va ouvrir ses portes, l'occasion pour nous de faire le point sur les cinq joueurs serbes qui doivent changer de club en priorité. Luka Jovic Un but et une passe décisive à San Sebastian pour sa première titularisation de la saison en Liga. On était alors le 4 décembre dernier et quasiment tout le monde se disait : la machine est relancée. Mais c'était sans compter sur un Carlo Ancelotti trop frileux à son sujet et un Karim Benzema galactique. L'euphorie est vite retombée et le joueur s'est de nouveau contenté de cirer le banc, se blessant à

Diaspora. Luka Ilic : l’heure de l’explosion ?

Promis à un avenir radieux, Luka Ilic peine pour le moment à confirmer les attentes placées en lui. Joueur de Manchester City, l'ancien de Twente file à Troyes jusqu'en 2024. Que vaut-il ? On fait le point. Luka Ilic né à Nis en 1999, dans le sud de la Serbie. C'est d'ailleurs là, plus exactement au Real Nis, qu'il commence le football avec son petit frère Ivan (2001). Ils sont rapidement repérés par l'Étoile Rouge, qu'ils rejoignent l'un après l'autre : Luka en juillet 2014, Ivan en juillet 2016. L'ainé passe les catégories jeunes du club, il n'a même pas

DIASPORA. Qui doit changer de club avant la fin du mercato ?

Le mercato hivernal a récemment ouvert ses portes, l'occasion pour nous de faire un point sur les Serbes qui doivent changer de club, et ceux qui arrivent en fin de contrat. Ils doivent changer de club Nemanja Gudelj C'est une période assez compliquée pour le milieu de terrain. S'il n'a jamais vraiment été un élément incontournable à Séville, il n'a disputé que 530 minutes en 11 matchs cette saison, toutes compétitions confondues. Et cela commence à se voir sur ses performances. À commencer par sa prestation contre le Portugal, où il réalise une grosse erreur sur le premier but encaissé, et est

ENTRETIEN. Jovan Nisic : « J’ai porté le maillot des équipes jeunes plus de 60 fois, j’aspire à devenir un joueur de l’équipe A »

Arrivé à Pau à l'intersaison 2021, Jovan Nisic prend ses marques en France et en Ligue 2. Le milieu polyvalent de 23 ans n'est pas étranger aux bonnes performances de son club, huitième du championnat. L'ancien capitaine de Vozdovac, formé au Partizan, et auteur de deux passes décisives après 15 journées évoque son parcours, son intégration, et ses futurs objectifs. Comment s'est faite ta venue à Pau ? Le coach Didier Tholot te suivait en Serbie ? Je suis venu à Pau car mon agent, Dusan Potic, qui est de nationalité française travaille beaucoup sur le marché français, et

DIASPORA. Qui doit changer de club avant la fin du mercato?

Le mercato estival se termine dans environ deux semaines , l'occasion pour nous de faire le point sur les principaux joueurs serbes qui doivent impérativement changer de club avant le 31 août. Aleksandar Mitrovic (26 ans, Fulham FC) Relégué une nouvelle fois en Championship avec Fulham, l'avant-centre de 26 ans doit absolument changer de club cet été. S'il a été à la hauteur en sélection, devenant même le meilleur buteur de l'histoire des "Orlovi", il a connu une saison très compliquée en Angleterre. Quatre buts et quatre passes décisives en 31 matchs TCC, seulement 1710 minutes disputées contre plus du double

DIASPORA. Six joueurs serbes à suivre cette saison

La Serbie est une terre de talents inépuisable. Avec des joueurs qui s'exportent à l'ouest très jeunes. Comme à l'accoutumé, alors que les championnats reprennent, Fudbalski Hram vous propose six espoirs à suivre lors de la saison 2021-2022. Présentations. Strahinja Pavlovic (20 ans, AS Monaco) On ne présente presque plus Strahinja Pavlovic, dont la réputation n'est plus à faire en Belgique, et dont le nom commence à émerger en France. Mais étant un grand défenseur en devenir, pas seulement par la taille (1m94), on va quand même vous le présenter. Le défenseur central arrive sur le rocher en provenance du

DIASPORA. Le top-flop de la saison

Après une riche saison 2021-2022, il est temps pour nous de faire un classement des serbes qui ont BRILLÉ, et de ceux qui, au contraire, n'ont pas été à la hauteur. Tops Sergej Milinkovic Savic On ne le présente plus. Patron du milieu de la Lazio, SMS a sorti une saison XXL. Il a une nouvelle fois montré qu'il était l'un des meilleurs à son poste en Serie A. En 41 matchs toutes compétitions confondues cette saison avec le club de Rome, il a marqué huit buts, et délivré 11 passes décisives. Il a même été élu meilleur joueur de la Lazio

« Klasa 96 » : que sont-ils devenus ?

Il y a cinq ans, l’Étoile Rouge vendait pour 15 millions d’euros plusieurs joueurs formés au club. Nés pour la plupart en 1996, certains étaient considérés comme des "cracks". Où en sont-ils maintenant ? On vous donne de leurs nouvelles. Luka Jovic On commence par LA star. Bien qu’il ne soit pas né en 1996 comme la plupart de ses camarades, mais en 1997. Plus jeune buteur de Zvezda à 16 ans, cinq mois et cinq jours, il est parti à Benfica alors âgé de 18 ans, contre un peu plus de deux millions d’euros. Prêté à L’Eintracht Francfort pour retrouver du temps

L’énigme Milos Krasic

Milos Krasic est un joueur facilement reconnaissable, sa crinière blonde attire tous les regards, mais c'est d'abord son talent qui a fait jaser. Au moment de faire son trou en occident, l'ailier droit a connu toutes les peines du monde à confirmer. C’est à Vojvodina que Milos Krasic fait ses classes. L'enfant que Kosovska Mitrovica passe trois saisons en Serbie, avant d’être repéré par le CSKA Moscou. En janvier 2004, les deux clubs sont en négociations, mais le transfert capote. Ce qui n'a pas manqué d'agacer le serbe. "Je ne suis pas un clochard !" avait assené "la belle"

Milan Jovanovic : « le serpent »

Milan Jovanovic est un ancien joueur serbe, né à Bajina Basta, le 18 avril 1981. Devenu une superstar en Belgique, il a inscrit son nom sur le tableau des légendes du championnat local. Avec une quarantaine de match en sélection nationale, il est le premier buteur serbe a marqué en Coupe du Monde, dans un match devenu légendaire. Présentation. Milan commence sa carrière au FK Vojvodina lors de la saison 1999-2000. Il joue près de 40 matchs sous le maillot de l’équipe de Novi Sad, et marque une dizaine de buts. L'attaquant reste au pays jusqu'en 2003, année où il s'envole pour le Shakhtar Donetsk.