Milan Markovic

SUPERLIGA. Dix pépites à suivre cette saison

Alors que la traditionnelle trêve hivernale a repris ses droits en SuperLiga, c'est l'occasion de découvrir dix pépites qui ont marqué ce début de saison. Djordje Jovanovic (1999, avant-centre, Cukaricki) Ancien grand espoir du Partizan, Jovanovic est parti très tôt en Belgique. De retour en Serbie début 2021 après avoir résilié son contrat avec Cadiz, il est devenu le choix numéro un à son poste. Avec ses 12 buts en 19 rencontres, toutes compétitions confondues, Djordje Jovanovic est, derrière l'derrière l'inarrêtable Ricardo Gomes, l'un des meilleurs attaquants de pointe du championnat. Aleksandar Popovic (1999, gardien de but, Partizan) Malgré un début de saison passé

C3 & C4. Quelles attentes pour l’Étoile Rouge et le Partizan ?

CE JEUDI SOIR, L'ÉTOILE ROUGE ET LE PARTIZAN ENTAMENT LEURS CAMPAGNES EUROPÉENNES. QU'ATTENDRE D'EUX CETTE SAISON ? Les deux géants de Belgrade représenteront la Serbie en Coupes d'Europe cette saison : l'Étoile Rouge en Ligue Europa, et le Partizan en Conference League. Après des parcours qualificatifs assez mouvementés pour les deux équipes, l'heure est au soulagement : le principal objectif était de se qualifier dans une compétition européenne. Néanmoins, les premiers matchs arrivent vite. Il y a donc peu de temps pour se reposer sur ses lauriers. Pour l'Étoile Rouge, un groupe où tout est possible Après la déception de l'élimination face

DIASPORA. Qui doit changer de club avant la fin du mercato?

Le mercato estival se termine dans environ deux semaines , l'occasion pour nous de faire le point sur les principaux joueurs serbes qui doivent impérativement changer de club avant le 31 août. Aleksandar Mitrovic (26 ans, Fulham FC) Relégué une nouvelle fois en Championship avec Fulham, l'avant-centre de 26 ans doit absolument changer de club cet été. S'il a été à la hauteur en sélection, devenant même le meilleur buteur de l'histoire des "Orlovi", il a connu une saison très compliquée en Angleterre. Quatre buts et quatre passes décisives en 31 matchs TCC, seulement 1710 minutes disputées contre plus du double

DIASPORA. Le top-flop de la saison

Après une riche saison 2021-2022, il est temps pour nous de faire un classement des serbes qui ont BRILLÉ, et de ceux qui, au contraire, n'ont pas été à la hauteur. Tops Sergej Milinkovic Savic On ne le présente plus. Patron du milieu de la Lazio, SMS a sorti une saison XXL. Il a une nouvelle fois montré qu'il était l'un des meilleurs à son poste en Serie A. En 41 matchs toutes compétitions confondues cette saison avec le club de Rome, il a marqué huit buts, et délivré 11 passes décisives. Il a même été élu meilleur joueur de la Lazio

Les étoiles de l’Étoile Rouge : Generacija 1991

Il y a 30 ans jour pour jour, l'Étoile Rouge réalisait le plus grand exploit de son histoire. Le club serbe devenait la seconde équipe d'Europe de l'Est, après le Steaua Bucarest, à remporter la Ligue des champions. Récit d'un parcours devenu légendaire. L’Étoile Rouge Belgrade en 1990/1991, c’était une dream team, composée exclusivement de Yougoslaves, à l'exception de Miodrag Belodedici, Roumain d'origine Serbe. Sans LA star Dragan « Piksi » Stojkovic, parti une saison plus tôt à l’OM, mais avec d’autres joueurs talentueux. On peut notamment citer le pied gauche magique de Mihajlović, la rigueur de Jugović, et bien-sûr le talent

« Klasa 96 » : que sont-ils devenus ?

Il y a cinq ans, l’Étoile Rouge vendait pour 15 millions d’euros plusieurs joueurs formés au club. Nés pour la plupart en 1996, certains étaient considérés comme des "cracks". Où en sont-ils maintenant ? On vous donne de leurs nouvelles. Luka Jovic On commence par LA star. Bien qu’il ne soit pas né en 1996 comme la plupart de ses camarades, mais en 1997. Plus jeune buteur de Zvezda à 16 ans, cinq mois et cinq jours, il est parti à Benfica alors âgé de 18 ans, contre un peu plus de deux millions d’euros. Prêté à L’Eintracht Francfort pour retrouver du temps

Les étoiles de l’Étoile Rouge : Dragoslav Sekularac

Deuxième épisode De notre série spéciale consacrée aux « Étoiles de l’Étoile Rouge ». Une distinction honorifique donnée à seulement 5 joueurs et une génération, qui ont eu un impact majeur dans l’histoire du club. Nous vous présentons Dragoslav Sekularac, surnommé « Seki », connu principalement pour sa technique et ses dribbles. « Šeki » nait le 8 novembre 1937 à Štip (NDLR : actuelle Macédoine). Son père, serbe, est avocat. Son le travail l’a amené à Štip, où il s’est marié avec une Macédonienne. Dragoslav quitte sa ville natale pour Belgrade avec ses parents dès l’âge de six mois. Son

Les étoiles de l’Étoile Rouge : Rajko Mitic

Fudbalski Hram vous présente une série spéciale consacrée aux « étoiles de l’Étoile Rouge ». Il s’agit d’une distinction honorifique, donnée à cinq joueurs du club et une génération qui ont eu un impact majeur dans l’histoire du club. La première étoile est Rajko Mitic, régulièrement considéré comme la plus grande légende du club. Né le 19 novembre 1922 à Dolac, un petit village proche de Backa Palanka, en Serbie, Rajko Mitic pratique le football dès le plus jeune âge. Son premier club est Kosutnjak, équipe d’un quartier du même nom situé à la périphérie de Belgrade. Les choses deviennent sérieuses

ÉDITO. Sélection : Bis Repetita

Nouvelle désillusion pour la sélection serbe, qui ne participera pas à l’Euro 2021 après une prestation affreuse en finale de barrages contre l'Écosse (4-5 aux T.A.B). Le seul point positif ? L’équipe est constante … dans la médiocrité.  On était tous plein d’espoir après cette victoire en demi-finale de barrages pour l’Euro 2021 contre la Norvège. Une prestation solide, un doublé de Sergej Milinkovic-Savic, le tout, face à une équipe présentée comme ultra-favorite. Il en fallait peu pour que certains supporters serbes se considèrent déjà qualifiés pour l’Euro 2021. Hélas, nous avons oublié qu’il s’agissait de la sélection serbe. Un

Borjan – Degenek : destins croisés des gamins de Knin

Située au centre de la Croatie, Knin sous la Yougoslavie était peuplée de beaucoup de Serbes, comme sa région, la Krajina. Durant la guerre qui a frappé de plein fouet la région à la fin du 20e siècle, les populations serbes ont été obligées de fuir en Bosnie ou Serbie, principalement pendant l’opération tempête (oluja) qui a eu lieu en aout 1995. Deux réfugiés de la guerre en 1995, deux natifs de Knin et deux joueurs de l'Étoile Rouge Belgrade. Milan Borjan, le gardien de Zvezda, et son comparse, le défenseur Milos Degenek, partagent des cicatrices communes. Malgré cette enfance marquée