Milan Markovic

Contre le Cameroun, une faillite à tous les niveaux

Alors qu'elle avait tout pour gagner le match, la Serbie a finalement concédé le nul face au Cameroun (3-3), qui sonne comme une défaite. Un scénario Made in Serbia Quelle déception ! C'est le premier sentiment qui nous vient à l'esprit après cette déroute. Car oui, la Serbie devait remporter ce match, surtout qu'elle menait 3-1 en début de seconde période. L'ouverture du score camerounaise a eu le mérite de mettre un coup de pied au derrière à une équipe qui, malgré un poteau et une autre occasion en or de Mitrovic, était trop timide. L'aigle est parti à la chasse et

Cameroun – Serbie : les réactions des joueurs serbes

Commençons par Andrija Zivkovic, auteur de deux passes décisives aujourd'hui : "Il fallait mieux défendre. Nous aurions dû terminer le match à 3-1. Mais c'est ça le foot, on a voulu en donner un ou deux de plus, puis on a naïvement encaissé un but et il y a eu la confusion. Voyons ce qui se passe ce soir et préparons nous pour la Suisse. Nous sommes Serbes, nous sommes là quand c'est difficile. Le plus important pour nous, c'est de prendre soin de nous. Nous sommes prêts et nous le montrerons. Le plus important est que nous restions ensemble.

Dragan Stojkovic : « C’est de l’amateurisme »

Dragan Stojkovic est revenu en conférence de presse sur le match nul entre la Serbie et le Cameroun (3-3): "Nous sommes frustrés par le résultat. Mener 3-1 à ce niveau et les laisser revenir, c'est vraiment frustrant. Nous avons bien réagi après avoir encaissé un but, réussi à en marquer trois et raté de belles occasions. La sortie haute de notre défense à 3-1, jouer le hors-jeu est absolument interdit à ce niveau. C'est totalement, tellement amateur. Tout cela nous a coûté des points perdus dans le match. Les statistiques et la possession, la domination sur le terrain, ça ne

EN DIRECT. Cameroun – Serbie

ET CEST TERMINÉ, MATCH COMME PEUT -ÊTRE COUPE DU MONDE ! Arrogante lorsqu'elle menait au score, lâchée une nouvelle fois par sa défense, la Serbie fait match nul 3-3 (Pavlovic, SMS, Mitrovic) face au Cameroun. On devait gagner ce match, qu'on avait entre nos mains, mais on tombe individuellement et collectivement. Le prochain match contre la Suisse sera une finale, qui peut vite devenir pénible tant on a des failles tactiques, individuelles et collectives. Et ne me parlez pas de revanche par rapport à 2018, car les Suisses sont bien énervés eux aussi, avec plus d'expérience au niveau international et un

Brésil – Serbie : les réactions des joueurs serbes

Commençons par Aleksandar Mitrovic, qui revient sur son état physique : "Si j'ai joué, cela signifie que je suis en bonne santé, mais je ne suis pas à mon meilleur niveau physique. Duci (Dusan Vlahovic) et moi n'avons pas beaucoup joué le mois dernier. Kole (Filip Kostić) était également absent." Avant de parler ensuite du côté sportif : "Ils augmentent le rythme, ils poussent de plus en plus fort, ils ont un banc solide et peu importe qui entre, vous ne sentez pas la différence. Ils ont l'une des équipes les plus fortes du monde. Ce fut une défaite douloureuse, mais

Dragan Stojkovic : « Si nous avions eu Mitrovic, Vlahovic et Kostic en pleine forme, cela aurait été différent ».

Dragan Stojkovic est revenu en conférence de presse sur la défaite de la Serbie face au Brésil (2-0): "Nous étions égaux dans les 45 premières minutes, je n'ai pas vu que le Brésil dominait. Mais ce qui a été dévastateur pour nous, c'est que nous avons complétement chuté physiquement en seconde période (...), le Brésil sait en profiter. Ils ont des grands joueurs et ils vous punissent pour ça". "Le Brésil est la crème du football mondial, il n'y a pas d'histoire là-dessus, mais nous avons montré en première période qu'on pouvait rivaliser avec eux. Je suis désolé que nous n'ayons

EN DIRECT. Brésil – Serbie

90+7' C'EST FINI ! Défaite logique de la Serbie 2-0 face au Brésil, il faudra faire beaucoup mieux face au Cameroun et la Suisse, deux victoire obligatoires. Les Serbes n'ont RIEN montré ce soir, assez décevant malgré toutes les qualités qu'il y avait en face. 82' Maksimovic remplace Mitrovic 82' Ca tourne à l'humiliation. ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUUT DE RICHARLISON ! 2-0 POUR LES BRÉSILIENS ! 65' Nouveaux changements côté Serbe, Lazovic remplace Mladenovic, Vlahovic remplace Lukic. On salue la belle prestation de Mladenovic ! ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT POUR LE BRÉSIL ! Richarlison suit bien l'action et pousse le ballon au fond des filets. La Serbie

Coupe du monde. Le guide pour suivre la Serbie

Voici le guide complet pour tout connaître sur les Orlovi avant cette Coupe du monde. Le calendrier Dans un groupe relevé, les Brésiliens seront les premiers à s'opposer aux Serbes. Un choc d'entré, face à un des favoris pour la victoire finale. Ce duel entre deux équipes joueuses se déroulera le jeudi 24 novembre à 20 heures au Lusail Iconic Stadium. Il sera diffusé en France sur TF1 et BeIN Sports. Rendez-vous ensuite le lundi 28 novembre à 11 heures pour Serbie - Cameroun. Attention à ne pas se voir trop beau et tomber dans la facilité, face à l'équipe présentée comme la

Coupe du monde. Présentation des milieux serbes

Deuxième volet de présentation des 26 serbes sélectionnés pour la Coupe du monde 2022. Place maintenant aux milieux de terrain, qui ne manquent pas de qualités. Sergej Milinkovic-Savic Son parcours : Formé à Vojvodina Novi Sad, il s'envole rapidement au KRC Genk. Après seulement une saison en Belgique, il rejoint la Lazio en Serie A. Là-bas, il se révèle réellement aux yeux de la planète football et devient le top joueur qu'on connait aujourd'hui. Son rôle en sélection : S'il lui a fallu du temps pour atteindre son niveau affiché à la Lazio avec la Serbie, il est maintenant incontournable. Il dicte le

Coupe du monde. Présentation des attaquants serbes

Premier volet de présentation des 26 Serbes sélectionnés pour la Coupe du monde 2022. Voici les attaquants, principale arme de l'équipe. Dusan Tadic Son parcours : Formé à Vojvodina Novi Sad, il montre dès ses débuts en professionnels de grandes qualités. Groningen le repère et le fait signer en 2010 contre 1,1 million d'euros. Il s'acclimate très bien à l'Eredivie, puisqu'à Groningen et Twente, qu'il rejoint en 2012, il marque au total 46 buts et distribue 68 passes décisives en 181 matchs TCC pour les deux clubs. Ces prestations très prometteuses l'emmènent en 2014 en Premier League, Southampton le recrute pour 14