Mois : janvier 2023

Fallou Fall, vente record pour Graficar !

Arrivé l'été dernier en Prva Liga (seconde division), le défenseur central sénégalais s'est vite imposé comme un titulaire indiscutable de l'équipe entraînée par Marko Nedjic. Ces performances ne sont pas passées inaperçues, car en plus d'avoir disputé un match amical avec l'Étoile Rouge, club "parent" de Graficar, le Stade de Reims s'est attaché ses services. Et selon Mozzart Sport, l'écurie française a déboursé 500 000 euros pour recruter le joueur de 18 ans, un record absolu pour le pensionnaire de Prva Liga ! De plus, avec d'éventuels bonus comme une place gagnée en équipe première, ce sont 500 000 euros supplémentaires

El Fardou Ben quitte l’Étoile Rouge !

Après 196 matchs, 83 buts, 47 passes décisives et sept trophées (5 Superliga, 2 Coupes de Serbie), l'international comorien termine son aventure avec les rouges et blancs. Il rejoint en effet pour la troisième fois Vladan Milojevic, ce coup-ci à l'APOEL Nicosie, actuel second du championnat chypriote. Il signe là-bas un contrat jusqu'en mai 2025. Peut-être le dernier de sa carrière, car il est actuellement âgé de 33 ans. Son passage en Serbie a mis tout le monde d'accord. Il est rapidement devenu un des joueurs les plus réguliers du championnat, avec comme apogée une saison 2018/2019 où il a marqué

Diaspora. Ivan Ilic, la révélation ?

Impressionnant à l'Hellas Vérone, le jeune milieu de 21 ans pourrait devenir un élément clé de l'équipe de Dragan Stojkovic. Présentation. Un joueur précoce Il commence le football au Real Nis tout comme son frère, Luka, de deux ans son aîné. Il le rejoint à l'été 2016 à l'Étoile Rouge, la fratrie ayant tapé dans l'œil des recruteurs du club. Il évolue dans les catégories jeunes des rouges et blancs, mais aussi chez les U15 serbes. Il fait ses débuts professionnels à l'âge de 16 ans et 15 jours, preuve d'une précocité évidente. Nous sommes alors en avril 2017 et l'été suivant,

Nemanja Vidic bientôt président de la FSS ?

C'est l'information du jour. Selon Sportklub, l'ancien international se prépare à déposer sa candidature pour le poste de président de la fédération de football serbe (FSS). Une nouvelle attendue par une bonne partie du grand public, tant la légende de Manchester United a les mots justes sur les maux du football serbe et les améliorations à faire. Le report à une date ultérieure des élections, qui devaient avoir lieu en octobre dernier, a sans doute permis à Vidic de rassembler et convaincre des voix (il lui en faut 85), ce qui est le principal obstacle pour pouvoir se présenter. La même

Coupe du monde. Le top/flop de la sélection serbe

Après le parcours décevant de la Serbie lors de cette Coupe du monde 2022, il est l'heure de faire le point sur les prestations individuelles. Les tops Vanja Milinkovic-Savic (7) Une surprise pour certains, une évidence pour d'autres, VMS a mis tout le monde d'accord lors de ces trois matchs. Certes, il encaisse huit buts, mais il a apporté une sérénité impossible à retrouver chez son principal concurrent, Predrag Rajkovic. Il a sorti des parades importantes contre la Suisse et surtout le Brésil, où le score aurait pu être bien plus sévère. Il ne peut pas grand-chose sur les buts encaissés. Sa qualité