Auteur de son premier but en Coupe du monde, Dusan Vlahovic s’est exprimé aux médias : « Je me sentais bien, je n’ai pas beaucoup joué avant, ce qui a probablement influencé la décision du manager de me remplacer. Bien sûr, ce n’est pas un problème, je n’ai pas été surpris car déjà à la mi-temps, il m’a demandé comment je me sentais. J’ai dit que je pouvais continuer, mais bien sûr je n’étais pas surpris de sortir, je respecte toutes les décisions de l’entraineur. J’avais une bonne énergie, mon premier but aux championnats du monde, à ce moment-là nous menions 2-1. Un sentiment spécial (…). Je ne sais pas quoi dire maintenant. »

Il a continué : « Nous avons joué le premier match contre l’une des meilleures équipes du monde, ils étaient meilleurs. Lors du second match, nous aurions pu obtenir un meilleur résultat, aujourd’hui nous n’avions besoin que de la victoire. Je l’ai déjà dit en conférence avant le match, s’ils nous battent, c’est qu’ils sont meilleurs et qu’il faut les féliciter. Il faut être grand dans la défaite. C’est un jeu, je n’ai pas de commentaire, ce sont les championnats du monde. Nous aurions certainement pu et dû faire mieux, nous n’hésitons pas à prendre nos responsabilités. C’est comme ça. La meilleure équipe a gagné et c’est tout. »

Il est revenu sur sa célébration : « Ma célébration était spontanée, elle n’était adressée à personne. »

Enfin, il a abordé les futurs objectifs : « Il ne nous reste plus qu’à travailler et à nous améliorer dans tous les aspects, si Dieu le veut, afin que nous puissions nous qualifier pour les prochains championnats d’Europe et du monde, que nous puissions voir où nous en sommes. Il ne fait aucun doute que nous avons fait de notre mieux dernièrement. »

Lui aussi buteur, Aleksandar Mitrovic semblait déçu aux micros : « Impressions lourdes, il y a beaucoup d’émotion. C’est calme dans le vestiaire, un moment très difficile pour nous. Je ne sais pas quoi dire. Nous sommes vides. Nous avons donné tout ce que nous pouvions, en équipe. Nous sommes déçus. Nous ne nous attendions pas à cela, c’est arrivé. Pas de retour en arrière. Quand c’était bien, y’avait des louanges, maintenant il faut endurer les critiques. Il faudra du temps pour que tout se mette en place. Nous avons eu beaucoup de problèmes physiques, avec des blessures. C’est le maximum, on pourrait peut-être faire mieux sur certains détails. La Suisse a été meilleure aujourd’hui, surtout en deuxième mi-temps. Nous avons besoin de nouvelles victoires. »

Mais il y a tout de même des points positifs : « On joue ensemble depuis longtemps, on est avec le coach depuis longtemps. Ça s’améliore. Nous pouvons jouer avec n’importe qui et perdre contre n’importe qui. C’est difficile en Coupe du monde. Toutes les équipes ont de la qualité ici, il faut corriger certaines choses tactiques. Nous n’avons rien à regretter. Nous avons tout donné, nous et le coach. Dans une bonne ambiance, je tiens à remercier l’équipe pour son soutien. »

Voici la réaction à chaud de Dusan Tadic : « Période difficile, montagnes russes. Certaines choses ne doivent pas nous arriver. Quand on encaisse huit buts en trois matchs, c’est beaucoup à surmonter. Ce n’est pas que la faute de la défense, mais aussi du milieu de terrain et de l’attaque. Quand ils sont bons derrière, alors c’est plus facile pour nous devant. Quand on presse bien, qu’on joue bien le pressing, alors c’est aussi plus facile pour nous. C’est dur de parler maintenant, une grosse déception, on voulait ce match, on voulait se qualifier, malheureusement on n’a pas réussi. »

Enfin, voici la principale déclaration de Filip Kostic : « Je ne peux plus chercher d’excuses maintenant, le plus important est que nous ayons tous donné le meilleur de nous-mêmes, nous avons essayé, mais nous n’avons pas réussi. Nous sommes déçus, c’est très difficile pour nous tous. Nous avons fait de notre mieux, tant le staff technique que les joueurs. Nous gagnons et perdons ensemble. Un moment très difficile pour nous tous. Nous ne devons pas abandonner maintenant. On corrige des erreurs, on attend les qualifications pour le Championnat d’Europe. Cette génération peut faire plus, j’espère que nous réussirons. »

Propos recueillis par Mozzart Sport

Crédits photo de présentation : Fudbalski Savez Srbije

Laisser un commentaire