Le championnat a, comme chaque année, vu certains joueurs de Superliga sortir du lot. Voici notre sélection des 22 meilleurs.

Les titulaires

Milan Borjan (gardien de but, Étoile Rouge)

Pour sa cinquième saison avec les rouges et blancs, l’international canadien a une nouvelle fois été un homme fort de l’équipe. Souvent à la parade quand la défense était battue, il a accompli son travail de dernier rempart avec succès. Il a aussi connu des bas hors du terrain, comme lors de ce match nul contre le Radnik Surdulica où il aurait eu une altercation avec Dejan Stankovic, ou lors du mercato hivernal où il a exprimé ses envies d’ailleurs. Mais ses performances n’ont pas été impactées, elles ressortent bien en chiffres également avec 18 clean sheets en 30 matchs de championnat. Il nous a montré une nouvelle fois qu’il était le meilleur gardien du championnat.

Justas Lasickas (latéral droit, Vozdovac)

Sa troisième saison sur le toit du centre commercial Shopping Center aura été sa meilleure. L’international lituanien de 24 ans a été un élément majeur des bonnes prestations de son équipe. 37 matchs disputés sur 38 possibles toutes compétitions confondues, trois buts et deux passes décisives en bonus, une régularité qui montre que le joueur a passé un cap. Après 93 matchs avec Vozdovac et un exercice convainquant derrière lui, il va maintenant tenter l’aventure en Slovénie, à l’Olimpija Ljubljana.

Strahinja Erakovic (défenseur central, Étoile Rouge)

Présent dans notre sélection des meilleurs jeunes de la saison en Superliga, il est aussi présent dans le XI de la saison. C’est amplement mérité tant il a progressé et été impressionnant. Des prestations convaincantes dans absolument tous les matchs, un brassard de capitaine parfois porté à 20 ans, une place de titulaire indiscutable en charnière centrale … Tout ceci a tapé dans l’œil de Dragan Stojkovic. Il a été sélectionné avec la Serbie pour les quatre premiers matchs de Ligue des Nations, avec qui il a fait ses débuts lors de la première rencontre contre la Norvège.

Aleksandar Dragovic (défenseur central, Étoile Rouge)

Un renfort qui a fait beaucoup de bruit à son arrivée en Serbie. Un CV clinquant, quasiment 100 matchs avec l’Autriche dont il était capitaine, des bonnes prestations lors de l’Euro et à Leverkusen. Il a signé à Zvezda à 30 ans, là où un joueur est généralement dans sa meilleure période. Et on peut dire qu’il ne nous a pas déçu. 52 matchs disputés TCC, très propre dans ses interventions, leader et calme sur le terrain, il a épaulé Strahinja Erakovic dans sa progression et a grandement contribué au titre des rouges et blancs. Et ceci dans une relative discrétion.

Milan Rodic (latéral gauche, Étoile Rouge)

Comme un bon vin, plus il vieillit, plus il est meilleur. Il est depuis cinq ans indéboulonnable à son poste et constant, mais il n’a jamais été aussi bon que cette saison. Si Dejan Stankovic lui a donné un rôle plus offensif, ce qui s’est vu statistiquement (trois buts et 10 passes décisives en 33 matchs de championnat), il est resté solide défensivement. Avec Mirko Ivanic et Aleksandar Katai, ils forment le principalement point fort de l’équipe sur le côté gauche. Il a signé un février dernier une prolongation de contrat jusqu’en 2025 avec le club, pour qui il a toujours été au niveau, fidèle et dévoué.

Sasa Zdjelar (milieu défensif, Partizan)

Depuis son arrivée au club en 2018, il est le patron au milieu. Il vient de disputer sa meilleure saison, avec notamment 50 matchs joués toutes compétitions confondues et huit passes décisives. Ajoutez à cela des performances impressionnantes en Europe comme en Superliga pour le capitaine des noirs et blancs. Il est probablement le meilleur milieu défensif du championnat, tant par sa régularité que ses prestations sur le terrain. À un an de la fin de son contrat, tout indique qu’il va changer d’air cet été. Direction le top-5 européen ?

Mihajlo Banjac (milieu offensif, TSC Backa Topola)

Il a bien progressé cette saison, où il a pris le rôle de principal créateur de l’équipe. Ses belles statistiques (sept buts et 10 passes décisives en 36 matchs de championnat) montrent son influence sur le jeu de son équipe et son talent. Sa polyvalence fait de lui un joueur complet au milieu, tout comme sa patte gauche avec qui il sait aussi bien passer que tirer. Plusieurs clubs, dont le Slavia Prague, sont intéressés par ses services. Il pourrait être la première grosse vente pour le club de Voïvodine.

Mirko Ivanic (milieu offensif, Étoile Rouge)

Il nous a encore ébloui. Indispensable dans le dispositif de Dejan Stankovic, il a été un des maestros de l’attaque rouge et blanche. Sur la lancée de la saison dernière où il s’est vraiment révélé, il a marqué de son empreinte cet exercice de Superliga par son talent, son calme et sa facilité. 17 buts et sept passes décisives en 36 matchs de championnat, il a largement été à la hauteur des attentes placées en lui. Il a prolongé son contrat jusqu’en 2025 en octobre dernier.

Stefan Mitrovic (ailier droit, Radnicki Nis)

Présent dans notre sélection des dix espoirs à suivre en Superliga en 2021-2022, comme Mihajlo Banjac, il a surpassé les attentes placées en lui. Il a pris une toute autre dimension, étant le principal artisan du bon exercice de son club. Principal danger de son équipe, il a marqué 10 buts et distribué deux passes décisives en 37 matchs TCC. Il a passé un pallier et est désormais prêt pour un transfert vers un meilleur championnat. Les écuries seront nombreuses pour s’arracher les services du joueur sous contrat jusqu’en 2023, qui possède une clause de sortie d’un montant de 500 000 euros.

Aleksandar Katai (ailier gauche, Étoile Rouge)

La meilleure saison de sa carrière, tout simplement. Il a été épargné par les blessures et a connu une saison pleine. En championnat, cela s’est traduit par 24 buts et 14 passes décisives en 31 matchs, des prestations au-dessus, des dribles réussis, du talent pur. Il a 31 ans, nous régale à chaque rencontre et nous déconcerte par sa facilité. De là à dire que c’est le meilleur joueur du championnat et qu’il mérite sa place en sélection ? C’est tout à fait possible à l’heure actuelle.

Ricardo Gomes (avant-centre, Partizan)

Il a réussi son retour avec brio. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : 29 buts et huit passes décisives en 35 match de championnat (38 buts et huit passes décisives en 54 matchs TCC). Il a débloqué de nombreux matchs et a permis au Partizan d’être dans la course au titre jusqu’à la dernière journée. Il a également terminé meilleur buteur de cette saison de Superliga devant un certain Aleksandar Katai. Il est âgé de 30 ans, « performe » dans le club où il se sent le mieux et ça se voit le terrain.

L’entraîneur : Radoslav Batak (Radnicki Nis)

Pour ce nouveau passage sur le banc du club, il a encore une fois assuré. Il a hissé l’équipe au quatrième rang au terme d’une course serrée, place synonyme de tours qualificatif de Ligue Europa Conférence. Mais malheureusement, il va changer de club une nouvelle fois, alors qu’il avait tout pour y réussir. La faute à un président capricieux et avare.

Les remplaçants

Ils ont eux aussi réalisé une grosse saison mais pour une question de temps de jeu, de performances individuelles ou collectives, ils figurent dans notre onze remplaçant et non titulaire : Ognjen Lukic (gardien de but, Radnicki Kragujevac), Slobodan Urosevic (latéral gauche, Partizan), Marko Ivezic (défenseur central), Igor Vujacic (défenseur central), Milos Cvetkovic (latéral droit, Mladost Lucani), El Fardou Ben (ailier droit), Guelor Kanga (milieu central), Bibras Natkho (milieu central), Milos Spasic (ailier gauche, Radnik Surdulica), Uros Djuranovic (avant-centre), Uros Milovanovic (avant-centre).

Crédits photo : M. Vukadinovic

Laisser un commentaire