Alors que la traditionnelle trêve hivernale a repris ses droits en SuperLiga, c’est l’occasion de découvrir dix pépites qui ont marqué ce début de saison.

  • Djordje Jovanovic (1999, avant-centre, Cukaricki)

Ancien grand espoir du Partizan, Jovanovic est parti très tôt en Belgique. De retour en Serbie début 2021 après avoir résilié son contrat avec Cadiz, il est devenu le choix numéro un à son poste. Avec ses 12 buts en 19 rencontres, toutes compétitions confondues, Djordje Jovanovic est, derrière l’derrière l’inarrêtable Ricardo Gomes, l’un des meilleurs attaquants de pointe du championnat.

  • Aleksandar Popovic (1999, gardien de but, Partizan)

Malgré un début de saison passé compliqué, Aleksandar Popovic s’est rapidement affirmé à son poste. Fort de ses 21 titularisations la saison passée, et aidé par le départ de Vladimir Stojkovic cet été, « Pope » s’est affirmé comme titulaire. Très en vue lors de la campagne de qualifications en Conference League, il n’a encaissé que 5 buts en SuperLiga. Avec la totale confiance de son entraîneur, Aleksandar Stanojevic, Popovic peut progresser sereinement, lui qui a récemment prolongé avec son club formateur jusqu’en 2024.

  • Jug Stanojev (1999, ailier droit, TSC Backa Topola)

Formé à l’Étoile Rouge, faisant partie de la « génération 1999 » avec Dejan Joveljic et Aleksa Terzic, Jug Stanojev n’a pas eu sa chance au club. Dejan Stankovic ne comptait pas sur lui, malgré un bon prêt dans le club filiale de Graficar. Backa Topola décide alors de le recruter. Le passage de Mladen Krstajic sur le banc du TSC lui permet de jouer les premiers rôles en tant que piston droit, où il peut exploiter sa vitesse et son endurance. Il a distribué trois passes décisives en 20 rencontres de SuperLiga.

  • Uros Blagojevic (2002, latéral droit, Radnicki Kragujevac)

Ancien espoir de l’Étoile Rouge, il était vu comme le successeur de Milan Rodic. Ses bonnes prestations en Youth League ont poussé les dirigeants du club à le prêter à Grafciar l’été dernier. Néanmoins, il n’a pas particulièrement brillé. Cette été, Blagojevic a signé au Radnicki Kragujevac cet été, de retour dans l’élite du football serbe, où il a pour objectif d’enfin s’imposer au haut niveau.

  • Uros Kabic (2004, ailier droit, Vojvodina)

C’est l’attraction de ce début de saison du côté de Novi Sad. Dès la fin du dernier exercice, alors qu’il n’a joué que quelques minutes avec les pro, il a suscité l’intérêt du LOSC. Quelques mois plus tard, il inscrit son tout premier but en Conference League, en remontant tout le terrain balle au pied, avant de lober le gardien de Panevezys. 

Joueur à vocation offensive, Kabic est très mobile et capable d’évoluer sur un côté comme sur le front de l’attaque. Rapide et bon dribbleur, il n’hésite pas à décrocher pour proposer des solutions, ou participer à la construction du jeu. Il peut toutefois se montrer hésitant aux abords de la surface. Même s’il est encore tendre, c’est un talent brut qui peut émerveiller la SuperLiga.

  • Aleksa Jankovic (2000, ailier droit, Cukaricki)

Formé au Partizan, Aleksa Jankovic a rapidement rejoint Vozdovac, où il Il fait ses débuts en février 2020. Miné par les blessures, il n’arrive pas à performer avec le club belgradois. Sa vitesse et sa technique lui ont malgré tout permis d’être sélectionné avec les espoirs serbes, et de rejoindre Cukaricki début juillet. Titulaire régulier, il se fait remarquer avec ses crochets destructeurs. Il doit néanmoins améliorer sa finition pour devenir plus complet. Pour suivre les traces d’un certain Veljko Birmancevic ?

  • Stefan Mitrovic (2002, milieu offensif, Radnicki Nis)

Pur produit du Radnicki Nis, Stefan Mitrovic n’a rien à voir avec l’ancien strasbourgeois. Il fait ses débuts avec le club le 23 novembre 2019 contre l’Étoile Rouge, à tout juste 17 ans. Sa bonne conduite de balle, sa qualité de passe et sa vision du jeu ont forcé ses entraineurs, en ont fait un titulaire indiscutable cette saison. En 20 titularisations, il a été buteur à six reprises. Néanmoins, courtisé par de nombreux clubs, Stefan Mitrovic ne pourrait pas passer l’hiver à Nis.

  • Nemanja Jovic (2002, ailier gauche, Partizan)

Filip Stevanovic parti, Nemanja Jovic est la nouvelle pépite du Partizan. Lancé dans le grand bain par Aleksandar Stanojevic la saison passée, l’ailier gauche a rapidement convaincu les supporters « crno-beli ». Bon dribbleur, Jovic met beaucoup d’impact et d’activité sur son côté. Ses 5 buts et 2 passes décisives lors du dernier exercice contrastent avec son petit but marqué et ses 4 passes décisives cette saison. Malgré la rude concurrence avec Quincy Menig, Jovic aura du temps de jeu en SuperLiga, pour progresser davantage.

MN Press
  • Aleksandar Vasiljevic (2001, défenseur central, Metalac)

Autre club qui mise sur la jeunesse : le FK Metalac. Parmi les nombreux espoirs composant le club, Aleksandar Vasiljevic est un défenseur central formé à Zemun, arrivé à l’été 2020 après une saison remarquée en seconde division. Son adaptation à Metalac est aussi rapide qu’impressionnante, puisqu’il dispute 38 matchs pour sa première saison dans l’élite, à seulement 18 ans. Devenu cadre de son équipe, Vasiljevic, bien aidé par son physique imposant (191 cm), aura la lourde tâche d’aider à maintenir le club.

  • Mihajlo Banjac (1999, milieu offensif, TSC Backa Topola)

Formé à Indjija, Mihajlo Banjac a rejoint Backa Topola l’été dernier, alors que l’Étoile Rouge le convoitait. Si, comme Jug Stanojev, son temps de jeu n’était pas conséquent avec Zoltan Sabo, Mladen Krstajic lui a donné un rôle plus important. Positionné en tant que milieu offensif, Banjac est un homme clé de son équipe, où sa vista et sa technique servent ses coéquipiers. Impliqué sur 9 buts en 20 journées, Banjac n’a pas fini de briller dans un club qui veut jouer les premiers rôles.

One thought on “SUPERLIGA. Dix pépites à suivre cette saison”

Laisser un commentaire