• CE DIMANCHE SOIR, DANS L’ESTADIO DA LUZ, LA SERBIE JOUE SA QUALIFICATION DIRECTE AU MONDIAL 2022 FACE AU PORTUGAL (20h45). UNE RENCONTRE DONT L’IMPORTANCE A ÉTÉ ABONDAMMENT SOULIGNÉE PAR DRAGAN STOJKOVIC ET LA PRESSE LOCALE.

« Nous devons aller au Qatar. » Lorsqu’il annonce ses sélectionnés pour les rencontres face au Qatar et au Portugal, le sélectionneur n’a pas manqué d’afficher ses ambitions. Il le sait : seule une victoire permettra à la Serbie d’être en tête du groupe A, synonyme de qualification directe pour la Coupe du Monde 2022. Et pas question de se renier pour cette finale : la Serbie jouera comme elle l’a toujours fait durant son mandat. « Quel que soit le nom de l’adversaire, on veut que notre football soit attrayant et offensif. La Serbie ne s’adaptera pas au jeu du Portugal, mais continuera à jouer comme elle le doit pour obtenir ses résultats », a annoncé « Piksi » en conférence de presse d’avant-match.

Pour le sixième affrontement entre Portugais et Serbes en six ans, les « Orlovi » ne pourront pas compter sur leur piston droit Darko Lazovic, blessé. Selon la presse serbe, Nemanja Radonjic prendra sa place, lui qui a fait une bonne rentrée face au Qatar en amical jeudi dernier (4-0). Milos Veljkovic devrait être préféré à Matija Nastasic et Stefan Mitrovic. Enfin, Aleksandar Mitrovic et Dusan Vlahovic seront tous deux titulaires, soutenus par le capitaine Dusan Tadic. Du côté des hôtes, on notera l’absence de Pepe en défense centrale, expulsé lors du match nul entre le Portugal et l’Irlande (0-0). Pas de quoi questionner Dusan Vlahovic. « Peu importe qui joue dans la défense du Portugal, que ce soit Pepe, Fonte ou Danilo. Nous allons tout faire pour gagner trois points et nous qualifier pour la Coupe du monde », a-t-il lancé à la veille de cette rencontre.

Après un match aller rocambolesque marqué par le sauvetage de Stefan Mitrovic sur sa ligne dans les ultimes secondes (2-2), ce match retour promet d’être intense et disputé. Le Portugal, en tête du groupe A à la faveur d’une meilleure différence de buts, aura l’avantage de jouer à domicile. Davantage expérimenté, elle tentera d’éteindre autant que possible la folie serbe. Mais face à la tranquillité affichée de Fernando Santos, pour qui le Portugal sortira vainqueur de ce duel, Dragan Stojkovic et ses hommes nourrissent une forte ambition. « Nous voulons que chaque serbe soit fier de sa sélection », a déclaré « Piksi » lors de l’annonce de sa liste. Pour cela, il faudra réussir là où les précédentes générations ont échoué depuis 10 ans : battre une sélection qui leur est supérieure sur le papier.

Les compositions probables :

  • Portugal : Rui Patricio – Cancelo, Fonte, Dias, Nuno Mendes – Palhinha, Moutinho, Bruno Fernandes – Bernardo Silva, Ronaldo, Jota 
  • Serbie : Rajkovic – Milenkovic, Veljkovic, Pavlovic – Radonjic, Sergej, Gudelj, Kostic – Tadic – Mitrovic, Vlahovic

By Bojan Stanojevic

Fou du Partizan, dans tous les sens du terme. Redevenu amoureux des aigles blancs grâce à Aleksandar Mitrović.

Laisser un commentaire