ATA Images - Informer

Ce jeudi 4 février 2020, la police et services de renseignements serbes a procédé à l’interpellation de 17 membres du groupe « Principi ». Parmi eux, Velja Nevolja alias « Veljko Belivuk », leader sulfureux de cette organisation, ainsi que son associé Marko Miljkovic. « Blic » a découvert que Nevolja et Miljkovic ont été arrêtés à Rudnik alors qu’ils tentaient de brûler des voitures qui ont servis à des activités criminelles. Les 15 autres personnes ont été découvertes dans un « bunker » tenu secret et situé dans les locaux du Partizan. Nevolja et ses associés sont accusés de participer à des activités en lien avec le crime organisé. « Nous avons des soupçons fondés de meurtres, extorsions, enlèvements, et trafic de drogue », a affirmé le ministre de l’intérieur Aleksandar Vulin. « Ce groupe s’est caché derrière les fans du Partizan, mais ne sont pas des fans, mais des criminels ordinaires » , a déclaré Ninoslav Cmolic, membre de la direction de la police criminelle (UKP).

Velja Nevolja n’est pas inconnu des services de police. Avant de diriger le groupe « Principi », il faisait parti du groupe des « Janicari » (ndlr : janissaires). Le groupe s’était associé à au clan mafieux monténégrin de Kavac, village situé près de Kotor. Après le meurtre en 2016 de son leader Aleksandar Stankovic, dit « Sale Mutavi », Nevolja a pris la direction des « Janicari », ce qui lui servit de couverture pour ses activités criminelles. En septembre de la même année, il a été condamné à un an d’assignation à résidence pour avoir participé, avec « Mutavi » à une tentative d’agression du directeur général du Partizan, Milos Vazura.

By Bojan Stanojevic

Fou du Partizan, dans tous les sens du terme. Redevenu amoureux des aigles blancs grâce à Aleksandar Mitrović.

Laisser un commentaire